CD Gluck (Odes , airs d'opera ... )

Parfaite , Aline Zylberajch conclut avec les variations sur Unser dummer Pöbel meint avec toute l'élégance souhaitable; elle exalte la fermeté du trait et la maîtrise formelle de Mozart qui semble apporter une brillante réponse aux interrogations stylistiques de l'illustre Chevalier.
(DIAPASON, octobre 2002)